LES FORMATIONS

DIPLÔME

Institut d'administration des entreprises

Responsable de la formation : GODARD Laurence
Téléphone : 03 81 66 66 42
Mél : laurence.godard@univ-fcomte.fr
UFR de rattachement UFC : IAE - Institut administration des entreprises
Composante associée UFC : UFR STGI - Sciences, techniques, et gestion de l'industrie Belfort-Montbéliard
Localisation des enseignements UFC : Besançon
Belfort

Master mention Management




Mention : Management
Domaine de formation : Droit, économie, gestion

Structure de la formation

Les spécialités du Master Management de l'IAE de Franche-Comté sont les suivantes:

- Administration des entreprises (AE). Cette spécialité s'adresse à des étudiants provenant d'autres domaines de formation que la gestion : ingénieurs, sciences, droit, lettres, sciences humaines, STAPS, santé, langues, etc. Elle ne comporte que deux semestres conduisant à la délivrance d'un master 2. Elle est construite sur un important tronc commun (5 UE dont une UE transersale) et deux parcours distincts composé chacun d'une UE comportant des enseignements spécialisés et un important projet tuteuré. Ces deux parcours sont les suivants : Management des Entreprises ; Entrepreneuriat et Innovation.

Quatre autres spécialités sont proposées :
- Comptabilité, Contrôle, Audit (CCA);
- Management Administratif et Financier en Entreprise (MAFE);
- Marketing et Management International (MMI);
- Management des Relations Humaines (MRH); qui propose deux parcours possibles: Prévention et Gestion des Conflits et Evaluation et développement des potentiels.

Ces quatre spécialités s'appuient sur une première année commune qui comporte 4 parcours. Ces quatre parcours conduisent vers les quatre spécialités proposées en deuxième année.

A l'intérieur des quatre parcours de la première année, certains enseignements sont mutualisés, ce qui permet d'apporter à tous les étudiants un tronc commun de connaissances fondamentales en management. De plus, chaque parcours propose des enseignements spécifiques, situés pour l'essentiel au cours du semestre 2, ce qui permet d'amorcer la spécialisation qui sera poursuivie et approfondie en année 2. 

En première année, la formation comporte des enseignements transversaux portant sur les langues et outils informatiques, un projet d'insertion professionnelle ainsi qu'un stage d'une durée minimale de deux mois.

Actuellement l'accès au Master 1 se fait de droit pour les étudiants titulaires d'une licence économie-gestion ou AES, sur validation d'accès pour les autres licences.

Toutefois l’entrée en première année du Master CCA est soumise à des pré-requis sur les enseignements comptables suivis en licence ainsi que sur le niveau d’anglais, sous forme d’une certification de type TOEIC.

L’accès aux spécialités proposées en master 2 se fait au moyen d’une sélection fondée sur l’examen du dossier de chaque candidat et sur un entretien de sélection.

Si chaque parcours proposé en première année conduit naturellement à la spécialité correspondante en deuxième année, des passerelles sont toutefois possibles entre parcours voisins. C'est le cas tout particulièrement entre les deux spécialités MAFE et CCA. 

Le Master Administration des Entreprises ne comporte qu’une deuxième année accessible après sélection des étudiants titulaires d’un master 1 dans un domaine autre que la gestion : école d'ingénieur, sciences et techniques, droit, STAPS, sciences humaines, lettres et langues.

Pour toutes ces spécialités, la composante principale est l'IAE de Franche-Comté.

Toutefois la spécialité MRH s'appuie également sur l'UFR STGI situé à Belfort : la deuxième année est proposée à Belfort, alors que la première année est proosée sur les deux sites, ce qui permet de répondre à la demande des étudiants pour cette spécialité et d'élargir le vivier de recrutement en deuxième année. La double localisation de la spécialité MRH permet également de bénéficier d'une équipe d'enseignants chercheurs et de professionnels élargie.


Objectifs scientifiques

Le Master Mention Management de l'IAE s'appuie sur les compétences scientifiques des enseignants chercheurs de l'Université de Franche-Comté en sciences de gestion présents à l'IAE mais aussi à l'IUT de Besançon - Vesoul et à l'UFR STGI de Belfort, ainsi que des enseignants chercheurs de l'Université de Bourgogne. Il s'appuie également sur le laboratoire de recherche en gestion de l'Université de Bourgogne, le LEG (UMR CNRS n° 5118), en particulier sur les équipes FARGO et CERMAB, puisque la totalité des enseignants chercheurs de l'IAE de Besançon font partie du LEG.

L'objectif de la mention est avant tout professionnel. Les objectifs scientifiques sont donc essentiellement liés à la diffusion des savoirs académiques. Il s'agit d'abord de proposer aux étudiants des enseignements s'appuyant sur les avancées les plus récentes en matière de sciences de gestion. Il s'agit ensuite de former les étudiants à une rigueur intellectuelle pour qu'ils sachent maîtriser les concepts et leur usage dans les situations d'analyse et de décision. Les étudiants développent ainsi un recul par rapport aux outils et méthodes de management et une meilleure intelligence de leur application.


Objectifs professionnels

Le Master mention Management propose un ensemble de spécialités lisibles et conduisant à des débouchés bien identifiés qui répondent aux besoins d'encadrement des entreprises régionales mais également nationales.

Il forme de futurs cadres possédant un socle solide de connaissances et de compétences dans les domaines clés du management à travers cinq spécialités :

- Comptabilité, Contrôle, Audit (CCA), qui conduit aux métiers de l'expertise-comptable, d'auditeur interne ou externe, de responsable comptable en entreprise;

- Management Administratif et Financier en Entreprise (MAFE), qui conduit aux fonctions de responsable administratif et financier en entreprise, de contrôleur de gestion, gestionnaire de trésorerie;

- Marketing et Management International (MMI), qui forme des chargés d'études marketing, des chefs de produit, des responsables export, des responsables du développement international;

- Management des Relations Humaines (MRH), qui débouche sur les métiers de responsable Ressources Humaines, responsable des relations sociales, chargé de recrutement, responsable de formation, consultant en ressources humaines;

- Administration des entreprises (MAE); qui propose deux parcours. Le parcours management de ce master apporte une double compétence permettant d'accéder aux différentes fonctions du management dans des entreprises opérant dans des secteurs variés ; le parcours entrepreneuriat et innovation prépare les créateurs ou repreneurs d'entreprises, les conseillers en création, les chefs de projet de développement ou d'innovation.

 

 


Place de la formation dans les contextes régional et national

L'IAE de Franche-Comté est actuellement la seule structure régionale offrant des formations en management au niveau Master.

Le rôle de cette offre de formation est d'autant plus important que la région Franche-Comté se caractérise par un faible taux d'encadrement.

Les compétences apportées aux jeunes diplômés comme aux stagiaires de la formation continue sont en cohérence avec les différents axes du développement régional : développement de l'international dans les PME, tertiarisation, diversification industrielle, développement autour des pôles de compétitivité, stratégie régionale d'innovation.

NB: en Franche-Comté il n'existe pas d'école de commerce homologuée au niveau Master.


Adossement à la recherche

Malgré la non habilitation du CEREGO lors du quadriennal 2008-2011, il convient de noter le maintien de l'activité de recherche des enseignants chercheurs de l'IAE. Depuis 2009, les enseignants chercheurs ont progressivement rejoint le LEG (UMR CNRS n° 5118). Ils sont rattachés aux équipes FARGO et CERMAB. Ceci leur permet d'ancrer leur activité de recherche dans une équipe plus large et de bénéficier d'une dynamique plus grande que dans une structure purement locale.


Adossement au milieu socio-professionnel

L'IAE de Franche-Comté a progressivement développé un réseau d'entreprises et d'institutionnels partenaires, à Besançon mais aussi à Belfort ou Lons-le-Saunier.

Ainsi de nombreux partenariats sont en place avec des entreprises variées : banques (Crédit Agricole Franche-Comté, Société Générale, BNP Paribas, Banque Populaire, CIC Est), réseau immobilier (Trilogie), cabinets d'expertise-comptable et de commissariat aux comptes (Mazard, CRCC, Conseil de l'ordre des experts-comptables), PME et grandes entreprises régionales (PSA, GE, Alstom), jeunes entreprises innovantes créées par essaimage à partir des laboratoires de recherche de l'UFC.

L'IAE de Franche-Comté compte également sur des partenariats avec les institutionnels tels que :

- le conseil de l'Ordre des experts-comptables, 
- la CRCC (Compagnie Régionale des Commissaires aux comptes)
- le CFPB,
- la DRCE,
- l'ARIE,
- les acteurs régionaux de l'entrepreneuriat et de l'innovation (OSEO, FCPME Gestion, Incubateur, pôles de compétitivité), ARIST, Réseau Entreprendre),
- la Mairie de Lons-le-Saunier,
- le Conseil Général de Lons-le-Saunier,
- la CCBL (Communauté de Communes du Bassin Lédonien).

Une démarche de structuration et de renforcement des relations existantes est menée depuis 2009 avec le recrutement d'un PAST en charge de cette mission : constitution et exploitation d'une base de données d'entreprises, recherche de stages, collecte de la taxe d'apprentissage.

Depuis 2009, l'IAE de Besançon organise annuellement un forum emplois et stages sous forme d'un "jobdating" qui permet d'améliorer sa visibilité et de faciliter l'insertion de ses étudiants et diplômés. Cette opération a réuni 12 entreprises partenaires lors de la première édition. Près de 30 entreprises appartenant à des secteurs d'activité variés sont attendues pour l'édition 2010.


Stages

Depuis 2008, l’IAE a renforcé sa politique de stage, tous les étudiants réalisant 6 à 8 mois de stage au cours de leur cursus à l’IAE .

Les étudiants réalisent en première année de Master un stage obligatoire d’une durée minimale de 2 mois, ayant lieu entre avril et juin. Ce stage est souvent prolongé pendant l'été, ce qui permet à bonnombe d'étudiants d'obtenir une expérience significative.
Les étudiants sont incités à choisir un stage en cohérence avec leur projet professionnel et leur orientation future vers une spécialité de master 2.  Ces stages sont un atout supplémentaire pour les étudiants et leur permettent une meilleure assimilation des connaissances enseignées en première année. Ils ont aussi pour effet de faire connaître l’IAE auprès d’un plus grand nombre d’entreprises.

Les étudiants réalisent en deuxième année de master un stage obligatoire d’une durée minimale de 4 mois et dans la pratique d’une durée le plus souvent égale à 6 mois. Ce stage clôture la deuxième année de master et permet par sa durée la réalisation de missions valorisantes. Il constitue un tremplin efficace vers l’emploi.

Le job dating qui est maintenant organisé chaque année permet aux étudiants de l'ensemble de la mention de rencontrer des entreprises pouvant leur offrir des stages. Mais il est aussi, de manière plus large, l'opportunité d'un entraînement en grandeur réelle, avec de nombreux professionnels (dirigeants et responsables RH selon la taille des entreprises présentes), aux entretiens de sélection. L'IAE organise à l'intérieur de cette journée de Job dating des ateliers CV animés par des professionnels ainsi que des conférences sur les méthodes de recrutement des entreprises.


Mutualisations et co-habilitations

La première année du Master Management, spécialité Marketing et Management International, accueille les étudiants du Master 1 LADE de l'UFR SLHS. Ces étudiants suivent au cours de cette année la moitié de leurs enseignements (soit 4 UE) à l'IAE. Ces étudiants demeurent inscrits à l'UFR SLHS et cette mutualisation est formalisée par une convention entre les deux composantes IAE et UFR SLHS.

Les enseignements du parcours Entrepreneuariat et Innovation du Master 2 Administration des entreprises sont mutualisés avec le DU Entrepreneuriat et Innovation proposé par l'IAE aux créateurs d'entreprises innovantes issus des laboratoires de l'UFC.


Publics concernés

Pour la première année du master, il s'agit des étudiants provenant de la licence économie-gestion ou de la licence AES, beaucoup plus rarement de licences professionnelles du domaine de la gestion, ou encore d'étudiants provenant d'écoles de commerce régionales. Depuis la création du master CCA, le recrutement en master 1 s'est élargi aux étudiants titulaires du DCG issus des établissements régionaux.

Sont accueillis également des étudiants provenant de licences du domaines économie et gestion d'autres universités.

Nous constatons de nombreuses candidatures d'étudiants ayant des diplômes étrangers et passant par une demande de VA.

En deuxième année de master, les recrutements sélectifs mêlent des étudiants issus du master 1 management et des étudiants issus d'autres formations, dans la région ou hors de la région. Par exemple recrutement d'étudiants issus du master 1 LADE en MMI, recrutement d'étudiants issus des sciences humaines ou du droit en MRH, recrutement d'ingénieurs et d'étudiants issus des sciences, du droit, de la santé, de STAPS et des langues et des sciences humaines pour MAE.

En deuxième année également, le recrutement comporte une part non négligeable (de l'ordre de 30% par exemple en MRH ou MAE) de salariés ou demandeurs d'emplois dans le cadre de la formation continue. Il s'agit dans la totalité de personnes implantées dans la région Franche-Comté.


Origines des étudiants

L'essentiel des flux provient de la région Franche-Comté. Pour la première année du master, il s'agit des étudiants provenant de la licence économie-gestion ou de la licence AES, beaucoup plus rarement de licences professionnelles du domaine de la gestion, ou encore d'étudiants provenant d'écoles de commerce régionales. Depuis la création du master CCA, le recrutement en master 1 s'est élargi aux étudiants titulaires du DCG issus des établissements régionaux.

Sont accueillis également des étudiants provenant d'autres régions et notamment du grand Est : Mulhouse, Dijon... dans des proportions variables selon les années, allant de 10 à 30% de l'effectif.

Nous constatons de nombreuses candidatures d'étudiants ayant des diplômes étrangers et passant par une demande de VA.

En deuxième année de master, les recrutements sélectifs mêlent des étudiants issus du master 1 management et des étudiants issus d'autres formations, dans la région ou hors de la région. Par exemple recrutement d'étudiants issus du master 1 LADE en MMI, recrutement d'étudiants issus des sciences humaines ou du droit en MRH, recrutement d'ingénieurs et d'étudiants issus des sciences, du droit, de la santé, de STAPS et des langues et des sciences humaines pour MAE.

En deuxième année également, le recrutement comporte une part non négligeable (de l'ordre de 30% par exemple en MRH ou MAE) de salariés ou demandeurs d'emplois dans le cadre de la formation continue. Il s'agit dans la totalité de personnes implantées dans la région Franche-Comté.